UN HÔPITAL EN MOUVEMENT
Sections

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Usager - Rendez-vous Hygiène Qualité et sécurité des soins

Notre préoccupation : Votre sécurité

Au Centre Hospitalier de Charleville-Mézières, les missions relatives à la sécurité des patients sont assurées par une structure permanente dénommée « Direction Qualité – Hygiène – Sécurité – Évaluation » (Direction QHSE)

La Direction QHSE est une structure opérationnelle, transversale, placée sous l’autorité du Directeur, chargée de coordonner les actions de maîtrise et de prévention des évènements indésirables liés au milieu hospitalier.
Les dysfonctionnements sont analysés afin d'en réduire les risques.
Il existe une coordination des vigilances réglementaires qui permet la gestion des alertes locales et nationales concernant les médicaments, les produits sanguins, les matériels médicaux,…

Infections nosocomiales, tableau de bord 2005-2011


PRÉVENTION DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS

A l’hôpital, comme ailleurs, chacun possède ses propres microbes. C’est pourquoi le personnel et les patients doivent respecter le principe de propreté corporelle et vestimentaire (hygiène de base). Les soins nécessitent des précautions  supplémentaires. Les microbes peuvent être des bactéries, des virus, des levures ou des champignons microscopiques.
Les fleurs sont, comme nous, accompagnées de milliards de bactéries, surtout les plantes en pot. C’est pourquoi elles ne sont généralement pas recommandées dans un hôpital et sont interdites à proximité des patients fragiles.


QUELLES EST L’ORIGINE DES INFECTIONS ?

La plupart des infections a pour origine un microbe déjà présent dans notre corps et qui, dans certaines conditions, peut provoquer une infection : on parle alors d’infection endogène. Certaines infections, beaucoup plus rares, ont pour origine un microbe venu de l’extérieur de notre corps : on parle alors d’infection exogène. Si une infection est acquise dans un établissement de santé, elle est dite « nosocomiale » même si elle n’est pas liée aux soins. Il existe aussi des infections liées aux soins, acquises en dehors d’un établissement de santé comme par exemple lors de soins pratiqués à votre domicile.


COMMENT LIMITER LES INFECTIONS ?

Le respect des règles de base et des protocoles de soins permet de limiter le risque d’infection. Dans certain cas, une tenue vestimentaire adaptée est obligatoire.
L’application des mesures de prévention des infections est une préoccupation constante de l’ensemble du personnel.
Des professionnels spécialisés dans l’hygiène (équipe opérationnelle d’hygiène) et le comité de lutte contre les infections nosocomiales (CLIN) ont pour mission d’organiser la prévention des infections dans l’établissement. Les
résultats obtenus sont disponibles sous forme de tableaux de bord sur le site internet du Ministère de la Santé et sur demande à l’unité d’hygiène.


LES BACTÉRIES MULTI-RÉSISTANTES AUX ANTIBIOTIQUES

Parfois, lorsque nous avons eu un traitement avec des antibiotiques, certaines de nos bactéries peuvent devenir résistantes aux antibiotiques.
On les nomme : « bactéries multirésistantes » (BMR) Ces infections à BMR ne sont pas plus graves que les autres infections mais elles peuvent être difficiles à traiter.
Il faut éviter de transmettre les BMR d’un patient à un autre et prendre les précautions nécessaires à la protection des patients, de leur entourage et des soignants.
Pour prévenir la transmission des bactéries, l’hygiène des mains est la mesure la plus importante.


Actions sur le document